Accueil / Actualité / une Nigériane raconte comment elle a perdu la raison après avoir porté un slip offert par son copain

une Nigériane raconte comment elle a perdu la raison après avoir porté un slip offert par son copain

Une physiothérapeute, de 32 ans, Rachael Godwin, qui travaille à l’hôpital orthopédique national d’Igbobi, à Lagos, Nigeria a récemment raconté une histoire choquante. Elle révèle comment son petit ami, un fraudeur sur internet, appelé Olumide, l’aurait forcée à porter un slip qu’il aurait utilisé pour des rituels d’argent.

«J’ai rencontré Olumide en janvier 2018 dans un véhicule. Il se rendait à Ikeja en provenance d’Ikorodu. Je travaille à l’hôpital orthopédique national d’Igbobi en tant que physiothérapeute.”
«Nous avons commencé à parler et sommes devenus des amis proches et des amants. Il m’a dit qu’il avait la gonorrhée et je l’ai soigné. Je suppose qu’il m’avait hypnotisé de telle sorte que je ne savais vraiment pas ce que je faisais. Je lui ai donné toutes mes économies; il a même séjourné dans un hôtel à Kosofe, Ketu, pendant quatre mois et j’ai payé la facture de 185 000 nairas.”
«Il m’a ensuite emmené chez son père à Ikosi. Ils vivent dans un environnement très malsain, ce qui m’a amené à avoir pitié d’eux et j’ai offert de les aider. Je me suis louée une maison en novembre 2018 et il m’a rendu visite le même mois”.

Rachael, désemparée, déclare qu’en décembre 2018, Olumide s’était rendu chez elle et lui avait annoncé son intention d’acheter une Toyota Venza qu’il avait vue sur Internet et l’avait informé également qu’elle coûterait 11,8 millions de nairas. Elle a expliqué que lorsqu’elle lui a demandé comment comptait-il réunir l’argent pour la voiture, il lui a demandé d’ouvrir un compte joint à cette fin.

«J’ai utilisé mes documents fonciers pour obtenir un prêt et j’ai même promis de rassembler tout ce que j’avais sur mon compte. Mon problème a commencé le 14 décembre 2018, lorsqu’il est venu chez moi et m’a donné un slip. J’ai refusé de porter le slip parce que je n’étais pas à l’aise avec la demande. Il a appelé une de mes voisines, Helen, qui l’a aidé à me forcer à porter le slip. Après avoir été obligée de porter le slip, j’ai perdu la raison et on m’a emmenée chez ma mère”.
«J’ai été emmenée à Ibadan pour un traitement et je me suis améliorée. Je ne le soupçonnais pas pendant ces moments. J’ai gardé des relations avec lui. Le 31 décembre 2018, je suis allée dans une église pour remercier Dieu. On m’a donné des points de prière à faire à minuit.”
«Alors que je priais en janvier, Olumide a commencé à crier:« Arrêtes de prier, ils ont viré l’argent, ce n’est que 2 000 dollars de l’Alaska aux États-Unis », a-t-elle déclaré. Elle a immédiatement alerté la police et il a été arrêté.

S’exprimant depuis sa cellule de détention, Olumide a nié les accusations portées contre lui par Rachael. Dans sa déclaration confessionnelle, il aurait déclaré avoir été choqué d’apprendre que les 2 000 dollars US qu’il avait reçus des États-Unis ne représentaient que 750 000 nairas. Il a déclaré avoir donné à Helen 300.000 Nairas et avoir également reversé une partie de l’argent à un homme anonyme.
Confirmant l’arrestation, le porte-parole du commandement de la police de l’État, le CSP Chike Oti, a déclaré que l’affaire faisait toujours l’objet d’une enquête au siège du commandement et que M. Olumide serait inculpé devant un tribunal à l’issue de l’enquête.

Check Also

Afrique du Sud : Une fille épouse sa mère

nous avons entendu parler d’une fille qui s’est mariée à son propre père  et une …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *